a
ABR is a unique therapy which rebuilds the strength, structure and function of the body.
+32 (0)11 87 45 47
info@abrtherapy.com

Articles similaires

Blog

L’importance du cou

 


Auteur: Roeland Vollaard, physiothérapeute et initiateur de « Classe sur Roues » à Alkmaar, Pays-Bas

 

Le sujet de ce blog ABR est le cou: la connexion fondamentale entre notre tête et le reste de notre corps. Le cou est telle une autoroute chargée de vaisseaux sanguins et de nerfs, mais aussi de beaucoup de muscles qui garantissent la bonne tenue de notre tête et nous permettent de rester orienté.

La fonction et structure du cou de nos enfants sont limitées. Parfois même très limitées. Voilà pourquoi ABR travaille le cou de nos enfants par le biais de différentes techniques; comme les exercices avec “les oeufs”, exercices pour le haut des épaules et le “tapping” de la base du crâne. Le but de ces exercices est d’améliorer l’importante connexion entre la tête et le torse.

 

La semaine dernière, j’ai lu un article scientifique(1) qui souligne l’importance de ceci. Premièrement, j’aimerais discuter de la première image de cet article(2), qui montre très bien le réseau chargé dans le cou. Vous pouvez voir les muscles arrière dans le cou (en rouge) qui garantit à votre cou de pivoter dans toutes les directions. La peau, le tissu conjonctif et les muscles du cou les plus gros ont été effacés ou mis de côté pour faciliter la visibilité. Sont également visibles les protrusions vertébrales à travers lesquelles les vaisseaux sanguins circulent sans risque. (La moelle épinière est placée plus en profondeur dans la cavité des vertèbres, donc non visible).

Dans le cercle, à côté de la photo du cou, les auteurs ont mis en avant quelque chose de spécial. Il s’agit d’une connexion directe de tissu conjonctif entre les petits muscles du cou et la membrane autour de la moelle épinière (a). On sait depuis récemment que cette connexion anatomique entre l’extérieur du nerf du cou et les petits muscles du cou existe et ce qu’elle peut signifier.

 

 

Ceci est une autre image provenant de l’article(2) et dont je souhaite parler. Une coupe du cou au niveau de la 2nde vertèbre (C2). Vous pouvez voir les muscles du cou de couleur rouge qui logent entre le côté et les protrusions arrière des vertèbres du cou. Et les lettres MDB sont sur la structure du tissu conjonctif qui relie les muscles du cou à la membrane autour de la moelle épinière. (MDB = MyoDural Bridge, c’est-à-dire le pont entre le muscle et la membrane rigide autour du nerf).

 

 

Intéressant…. Mais pourquoi ?

Jusque récemment, nous pensions que les muscles, les nerfs, les vaisseaux sanguins et toutes autres structures dans notre corps étaient « séparés » les uns des autres. Et donc, ne pouvaient influer les uns sur les autres. ABR pense sur ce point différemment depuis très longtemps et semble aujourd’hui soutenu par des découvertes et images scientifiques. ABR voit tous les composants du corps comme un système cohérent et les progrès sur une seule structure (tissu conjonctif) a un impact sur toutes les autres sortes.

Après lecture de cet article, il devient plausible que si l’on travaille avec ABR sur le cou par exemple, on améliorera ce « pont entre les muscles et les nerfs ». Et donc, cela influencera aussi positivement la fonction de ces muscles et nerfs. Comme l’article scientifique conclut : « Si ce système cohérent ne fonctionne pas correctement, cela peut avoir des conséquences dans l’échange de flux du fluide cérébral/nerveux, pour la fonction nerveuse elle-même, les maux de tête venant du cou, et autres douleurs liées aux nerfs. »

Il y a de fortes chances qu’il y ait beaucoup à faire avec nos enfants dans ce domaine. Et si ABR a une influence positive sur ça, ABR peut être très important pour eux ! Les gens qui ont de sévères maux de tête qui proviennent de raideurs au niveau des muscles du cou peuvent en attester…

 

Roeland Vollaard
www.klasopwielenalkmaar.nl

 

Source 
(1) Article:
“The cervical myodural bridge, a review of literature and clinical implications”, Dennis E. Enix, Frank Scali, Matthew E. Pontell https://www.researchgate.net/publication/261322236_The_cervical_myodural_bridge_a_review_of_literature_and_clinical_implications
(2) Images:
Oeuvre anatomique originale de Frank Scali, D.C., and Danny Quirk